Adieu Manuel Valls ?

31 janvier 2017

Politique

Dimanche soir, la primaire de la gauche s’est achevée. Elle opposait deux candidats, Benoît Hamon qui fut ministre de l’économie et de l’éducation quant à Manuel Valls, il fut ministre de l’intérieur de François Hollande jusqu’au changement de gouvernement en 2014 où il fut nommé premier ministre.

Les deux candidats se sont chamaillés tout au long de cette primaire et tandis que Manuel Valls disait de Benoît Hamon qu’il était un rêveur et un utopiste (notamment par rapport à son idée de revenu universel), Hamon qui au début souhaitait rester pacifiste finit par lui mettre le bilan de la présidence de François Hollande sous le nez

Après son intervention lors du désastreux quinquennat d’Hollande, le défi fut de taille pour Manuel Valls, les sondages l’annonçaient perdant mais néanmoins le candidat restait optimiste et était persuadé de gagner. Et après c’est Hamon qu’il traitait d’utopiste ? Car même si l’ex premier ministre garde des soutiens, il est clair qu’il était le candidat le plus critiqué (devons-nous vous rappelez l’épisode de la farine ou encore la claque ?).

Enfin maintenant l’ancien maire d’Evry est out et la rédaction tient vraiment à lui souhaiter une bonne retraite. Nous nous souviendrons de la loi El Khomri, nous nous souviendrons de cette réforme du collège qui a imposé la techno au brevet (sérieusement ?), nous nous souviendrons de la courbe du chômage, nous nous souviendrons du 49.3, nous nous souviendrons de tout monsieur Valls.

Comment ça il ne part pas à la retraite ?

 

 

Charis

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Tapforwinners |
Ariam Ile-de-France |
ACTU4D |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Avocatreims
| Tpsupportepi
| Lesoubliers